La centrale solaire photovoltaïque de Kananga

La centrale en Chiffres

· 5,8 mio USD : le coût de la centrale.

· 3,25 MW : la puissance totale de la centrale hybride.

· 1 MWc : la puissance de la centrale solaire photovoltaïque

· 2,25 MW : la puissance de la centrale thermique

· 3 : c’est le nombre des générateurs diesel que comptent la centrale thermique

· 750 kW : la puissance de chaque générateur

· 90 litres/heure : la consommation d’un générateur diesel.

Particularité

La centrale est propriété de l’entreprise ENERKAC (énergie du Kasaï Central), née de la fusion entre MEGATRON FEDERAL DRC Sàrl, STAR GROUP Sàrl et la province du Kasaï Central. Mais c’est grâce à un partenariat public-privé qu’elle a pu être hybridée à la centrale thermique de la SNEL, qui comprend 3 générateurs diesel de 750 kW chacun.

Inaugurée en juillet 2016, la centrale solaire photovoltaïque de Kananga est la première centrale solaire connectée au réseau publique d'électricité du pays mais également la plus puissante avec une capacité installée de 1 MWc. Elle fonctionne en combinaison avec une centrale thermique de 2,5 MW. La combinaison de ces deux sources est ce qu’on appelle une centrale hybride PV/diesel

Fonctionnement

L’électricité produite par la centrale photovoltaïque, le jour, est injectée dans le réseau. Le déficit de production est comblé par un seul des groupes électrogènes. La SNEL évalue à 1,5 MW la puissance nécessaire pour son réseau basse tension à Kananga. Le soir par contre, ce sont deux groupes électrogènes qui alimentent le réseau. Ce genre de système est très intéressant pour les réseaux électriques alimentés par des groupes électrogènes, car il permet une économie de carburant qui peut aller jusqu’à 50% dans certains cas.

D’ailleurs, dans un entretien accordé à l’agence Congo presse, en février 2016, le directeur provincial de la SNEL explique les difficultés rencontrées par l’entreprise dans la gestion des centrales thermiques. Outre la vétusté des installations, il met l’accent sur l’impact du prix du carburant sur la rentabilité des centrales thermiques.

On comprend dès lors que l’hybridation des centrales thermiques avec des sources renouvelables est une solution viable, surtout avec un prix du carburant supérieur à 1 USD le litre comme c’est le cas à Kananga.

Des nombreuses entreprises proposent des systèmes hybrides PV diesel prêt à l’emploi pour des sites hors réseau ou pour mini réseaux utilisant des groupes électrogènes comme à Kananga.


#Réseau #Energiesrenouvelables

À l'affiche
Posts récents
Par tags
Pas encore de mots-clés.
Me suivre
  • Google+ Long Shadow
  • Facebook Long Shadow
  • LinkedIn Long Shadow
  • Twitter Long Shadow